Prévention et santé au travail

Nos formations

Prévention des TMS

Nous accompagnons le salarié dans la construction de sa prévention en prenant compte des contraintes liées à son activité. Pour cela nous lui apprenons à connaître son corps au travail en s’appuyant sur un bilan individuel. Puis lors de la formation nous construisons, avec lui, les correctifs à apporter pour diminuer les risques liés au gestes répétitifs. Les formations valorisent les savoir faire et remet le salarié au cœur de sa prévention. Le salarié sera en capacité de proposer des pistes d’amélioration.

Voir le programme

Contexte

  • 1/3 des accidents de travail est dû à des manutentions, ¼ aux chutes.
  • Les ¾ des maladies professionnelles concernent des affections de l’appareil locomoteur. Les causes sont multiples avec les évolutions de l’organisation du travail et du management, les postes, les équipements et outils de travail, les facteurs psychosociaux, sollicitations excessives des tendons et des muscles ou des tendons, facteurs de risques personnels.

Objectifs

  • Diminuer, chez les participants, la fréquence et la gravité des accidents du travail et des maladies professionnelles conséquences de l’activité physique.
  • Permettre aux participants d’acquérir des savoirs, des savoir-faire et des savoir-être leur permettant de mieux contrôler le risque.
  • Participer à la démarche globale pluridisciplinaire de prévention et santé au travail.

Méthode

  • Formation mise en place par un kinésithérapeute formé à la prévention et à l’éducation pour la santé, intervenant dans son domaine de compétence.
  • Formations basées sur le vécu et sur l’interactivité avec les participants.
  • Valorisation des acquis et corrections éventuelles des situations à risque.
  • Utilisation des outils modernes (vidéo, photos, clips) pour compléter la formation et permettre à l’entreprise ou l’établissement de continuer à communiquer et valoriser l’action de terrain.
  • Elaboration d’un rapport de formation avec des recommandations sur les situations rencontrées en formation.

Formation Prévention des TMS (Troubles Musculo Squelettiques)

Méthode et programme

  1. Présentation du projet devant le CHSCT avec objectifs, méthodologie, supports utilisés et réponse aux questions.
  2. Réunion d’information pour présenter le projet aux salariés et les inciter à s’inscrire aux formations.
  3. Visite préparatoire avec visite globale des unités concernées et questionnaire d’entretien avec quelques salariés qui effectueront la formation. Entretiens avec les responsables RH, hygiène et sécurité ou le médecin du travail. Prises de vues (photos et film) pour illustrer les séances et servant de support pour l’entreprise.
  4. Bilans individuels avec évaluation des antécédents, des attentes, des facteurs de risque, des capacités physiques, des savoir-faire et des représentations.
  5. Formation en 3 à 4 demi journées par groupe de 6 à 12 volontaires :
    • Les accidents et maladies de l’appareil locomoteur : causes et conséquences, réglementation et prévention.
    • Description et fonctionnement de l’appareil locomoteur.
    • Education gestuelle : découvrir son fonctionnement corporel, économiser son corps au travail.
    • Réveil musculaire à la préparation de la prise de poste : mouvements d’échauffement, d’étirement, de respiration, de détente et de récupération.
    • Application en situation de travail, gestes métiers et appliquant les consignes de confort et de sécurité de l’appareil locomoteur.
    • Propositions collectives d’amélioration des situations à risque pour l’appareil locomoteur.
    • Objectifs personnels et collectifs de mise en application entre les séances et après la formation.
    • Utilisation du film monté et à l’utilisation exclusive de l’établissement et des salariés. Echange interactif sur les différentes prises de vues.
  6. Restitution devant CHSCT du déroulement de la formation ainsi que des pistes d’amélioration des situations à risque.
    • Echange interactif sur les différentes prises de vues. Usage exclusif des salariés et de l’établissement.
    • Application au poste informatique, échanges de postes et critique bienveillantes en vue d’une amélioration des conditions de travail.

Prévention et santé au bureau

Le travail assis a ses contraintes spécifiques. Apprendre à régler son poste ou bien pratiquer des exercices de détente voilà quelques facettes qui seront explorées lors de la formation. Sortir des formations sur le « il faut », « il ne faut pas » pour aller vers le geste confortable que chaque salarié trouvera en cultivant une ergonomie de proximité rendant chaque salarié acteur pouvant agir sur sa propre prévention.

Voir le programme

Formation « Prévention et santé au bureau »

Objectifs

  • Permettre aux participants d’agir sur leur poste de travail et leur environnement professionnel.
  • Diminuer les plaintes et l’absentéisme liés aux contraintes en milieu administratif.

Méthode et programme

  1. Présentation du projet devant le CHSCT avec objectifs, méthodologie, supports utilisés et réponse aux questions.
  2. Réunion d’information pour présenter le projet aux salariés et les inciter à s’inscrire aux formations.
  3. Visite préparatoire avec visite globale des unités concernées et questionnaire d’entretien avec quelques salariés qui effectueront la formation. Entretiens avec les responsables RH, hygiène et sécurité ou le médecin du travail. Prises de vues (photos et film) pour illustrer les séances et servant de support pour l’entreprise.
  4. Formation par groupe de 6 à 12 volontaires :
    • Théorique
    • Les accidents et maladies de l’appareil locomoteur : causes et conséquences, réglementation et prévention.
    • Description et fonctionnement de l’appareil locomoteur.
    • Travail au bureau et hygiène de vie.
    • Station assise et confort postural, maitrise des ambiances physiques
    • Principes de réglage du poste de travail et d’aménagements des locaux.
    • Pratique
    • Education gestuelle : découvrir son fonctionnement corporel, économiser son corps au travail.
    • Atelier d’exercices de détente visuelle, d’étirements, de respiration et de relaxation.
    • Atelier réglage du siège et du poste
    • Propositions collectives d’amélioration des situations à risque pour l’appareil locomoteur.
    • Utilisation du film monté et échange interactif sur les différentes prises de vues. Usage exclusif des salariés et de l’établissement.
    • Application au poste informatique, échanges de postes et critique bienveillantes en vue d’une amélioration des conditions de travail.
  1. Restitution devant CHSCT du déroulement de la formation ainsi que des pistes d’amélioration des situations à risque.

Manutention des personnes

L’humain sera au cœur de la formation tant du côté soigné que soignant. En partant des savoir faire acquis lors des études de soignant, nous construisons les techniques fruit d’une analyse précise des actions à mener. Se protéger des TMS tout en protégeant la personne manutentionnée demeure un principe fondamental pour l’acceptation par une équipe des techniques employées. En collaboration avec l’établissement les salariés seront à même de proposer des pistes d’amélioration à des situations à risque.

Voir le programme

Formation « Manutention des personnes »

Objectifs

  • Améliorer le confort des résidents et la sécurité des soignants.
  • Diminuer la fréquence et la gravité des lombalgies professionnelles et des accidents du dos.

Méthode et programme

  1. Présentation du projet devant le CHSCT avec objectifs, méthodologie, supports utilisés et réponse aux questions.
  2. Visite préparatoire avec visite globale des locaux et des chambres concernés et questionnaire d’entretien avec quelques salariés qui effectueront la formation. Entretiens avec les responsables RH, hygiène et sécurité ou le médecin du travail. Prises de vues (photos et film) pour illustrer les séances et servant de support pour l’établissement avec autorisation des résidents et de leur famille.
  3. Formation par groupe de 6 à 12 volontaires :
    • Théorie
      • Description de la colonne vertébrale et fonctionnement.
      • Principes de confort et de sécurité concernant les manutentions de personnes.
      • Mobilier médicalisé, appareils et accessoires de manutention, aides techniques.
    • Pratique
      • Atelier gymnastique et relaxation.
      • Atelier manutention des personnes.
      • Atelier utilisation des appareils et accessoires de transfert.
      • Application au poste de travail des différentes techniques vues en salle de formation.
  1. Restitution devant CHSCT du déroulement de la formation ainsi que des pistes d’amélioration des situations à risque.